Arbitelle-Touaregs

Arbitelle-Touaregs

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
S'inscrire
mot de passe oublié ?
PRESENTATION du Pays touareg




1 -SITUATION GEOGRAPHIQUE et SITES TOURISTIQUES : 

   


Présentation succincte du pays
Superficie : 1,3 million de km². Population : 12 millions d'habitants (la moitié de moins de 15 ans)
Langues : Français (officielle), haoussa, djerma, peul, tamacheq, kanouri…
Peuplement : Haoussas, Djermas, Foulas, Touaregs, Kanouris…
Religion : Musulmans, Animistes .
Monnaie : Franc cfa.
Période touristique : Novembre à mars est la période la plus propice 25° à 35° le jour et 10° la nuit 

Dans le Sahara du Niger,
trois ensembles régionaux s'individualisent bien :

A l'ouest, l'Azawagh,les plaines semi-désertiques, faiblement peuplées et utilisées à des activités nomades d'élevage; les Touaregs y côtoient les Peuls.
Au centre, le massif montagneux de l'Aïr s'étend sur 400 kms du nord au sud et 100 à 200 kms de large. Ce massif montagneux a un climat plus favorable qui permet aux Touaregs de vivre d'activités agricoles, d'élevage et de commerce.

A l'est, le désert du Ténéré et les plateaux du Djado constituent un milieu totalement désertique, la très faible population survit dans les oasis du Kawar et de Fachi de l'extraction du sel, de l'exploitation des palmeraies et des échanges caravaniers avec l'Aïr.


Agadez, la capitale de l'Aïr présente une architecture soudanaise typique avec ses maisons en banco de couleur ocre, la mosquée du 15ème siècle, la maison du boulanger... Dans le vieux marché se côtoient Touaregs, Bororos, Peuls, Arabes, Toubous et Haoussas.

L'Aïr est un vaste plateau de 6500 km2 allongé du nord au sud. L' altitude varie entre 500 et 900m. Une quinzaine de massifs individualisés ont des sommets de 1000 à 2000 mètres. La circulation entre les massifs se fait assez facilement ! Accompagné par un bon guide !

Ph CM

Du nord au sud du massif : Greboun, Tamgak, Taghmart, Gundaï, Agalak, Agueraguer, Takolokouzet et Bagzan. Ce dernier est le seul massif habité; il abrite de nombreux villages aux jardins très productifs. Plantée au milieu d'un univers lunaire, l'oasis de Timia, à 200 km d'Agadez, est un jardin, où sont cultivés toutes sortes de fruits et de légumes... Le fort de Timia, construit par les français, offre une belle vue de la région.

Les paysages de l'Aïr sont sauvages, arides : champs de pierres volcaniques noires, chaos de roches, pics nus, dômes volcaniques. Merveilles de l'Aïr : les koris : minces lignes de verdure, sillonnant au milieu des champs de rochers gris et noirs (anciens lits de rivières !)
Sur le versant ouest de l'Aïr, pousse une abondante végétation, dont de nombreux arbres de grande taille. Sur le versant est, moins arrosé, la végétation est clairsemée.

A l'est de l'Aïr, Arakao (surnommé la pince de crabe) et Temet forment de somptueuses dunes. Arakao est un cirque de montagnes au sud de Temet qui annoncent la plaine sans limite du Ténéré. .

Au nord-est, "l'Adrar Chiriet" se détache comme une forteresse au milieu des dunes du Ténéré. quelques dizaines de kms du massif,








Ph Google Earth

 






4 -Les Fêtes touarègues : Voir page suivante "Fêtes Touaregues"
 

2 -Eleveurs et jardiniers : Voir Page "Eleveurs et Jardiniers"
 

3 -La saison des pluies : Voir Page "Saison des pluies" 


La cure salée d'Ingall (à l'ouest d'Agadez) est un événement annuel très important pour les éleveurs Peuls et Touaregs.
A la fin de la saison des pluies, l'herbe est abondante dans le Sahel mais répartie sur de grandes distances. Les éleveurs guident leur troupeaux à travers de nombreux pâturages dans une transhumance de 300 à 400 km pendant 2 à 3 mois. Au cours de ce périple, à la mi-septembre, tous les troupeaux convergent vers la ville d'Ingall pour se réunir dans les pâturages riches en sel de la plaine de l'Irazer.

Qui fait ce que son père n'a pas fait, verra ce que son père n'a pas vu
(proverbe touareg)